15 années d’existence et d’indépendance pour le label Talitres

talitre1

Cela fait déjà 15 ans d’existence pour le label bordelais, Talitres. La maison de production a vu passer bien des artistes si on ne compte que Motorama, The Walkmen ou encore Emily Jane White. Durant ces 15 années, le label a produit 8 artistes de renoms, mais aussi, a mis dans les bacs des albums dont 9 font la fierté de la maison. Pour fêter cet événement, Talitres et son créateur Sean Bouchard prévoient 4 concerts qui se dérouleront à Paris et à Bordeaux.

De Elk City à The Walkmen, le flair était là

Sean avait trouvé le groupe Elk City, la toute première fois, sur MySpace. Venu de New York, ce groupe a été contacté par Tralitres pour un contrat d’exclusivité dans la distribution de leur album sur le territoire français. Par la suite, Sean et son label ont aussi eu le contrat qui permettait de distribuer l’album du groupe en Europe tout entière. Pour continuer la collaboration, après l’album Parasol, ce fut le tour de Hold Tight The ropes d’être mis dans les bacs européens.  Talitres se chargeait aussi de sa distribution. En 2002, le label a commencé à travailler avec The Walkmen. Il a promu et distribué 2 albums phares du groupe, dont un, en 2002, A hundred miles off en 2006 et You & Me en 2008.

Les autres collaborations

Durant les 15 années d’existence, le label Talitres a aussi travaillé avec le groupe The National sur l’album Sad songs for dirty lovers. Ce groupe et leurs albums ont également fait la fierté du label. C’est aussi avec cette collaboration que le label a pu travailler avec plusieurs autres artistes. Ensuite, il y a eu e groupe Flotation Toy Warning en 2004, The Organ et The Wedding Present en 2005, mais aussi, Emily Jane White en 2008, Motorama en 2012 et Dialogues en 2016.